Ce site web utilise les _ga y _gid propriété de Google Analytics, qui persistent pendant 2 ans, pour habiliter la fonction de contrôle des visites uniques afin de vous faciliter la navigation sur le site web. Si vous continuez votre navigation nous considérons que vous êtes d’accord avec leur utilisation. Vous pourrez révoquer le consentement et obtenir plus d’informations en consultant notre Politique de Cookies.

Nouvelles

Les avantages de l'éclairage intégrateur dans les hôpitaux

L'éclairage dans les hôpitaux répond à un double objectif : D'une part, contribuer au rétablissement des patients et, d'autre part, permettre au travail des professionnels de santé de s'effectuer dans des conditions optimales.

Les dernières tendances en matière d'éclairage des espaces de santé, s'orientent vers une humanisation de l'environnement. Cela suppose une conception des bâtiments partant d'une perspective amicale et humaine et ne perdant pas la fonctionnalité de vue. Les stratégies d'éclairage doivent ainsi s'aligner sur ces nouvelles manières de comprendre l'architecture hospitalière et se combiner avec l'environnement selon cinq critères fondamentaux :

  • Contribuer au bien-être des patients et des employés
  • Atteindre un plus grand confort visuel
  • Réguler les rythmes circadiens
  • Améliorer l'humeur
  • Briser la monotonie des espaces à l'aide d'un éclairage dynamique

L'éclairage circadien dans les hôpitaux

L'éclairage circadien varie pour s'adapter aux cycles naturels de notre organisme en se synchronisant aux variations de la lumière naturelle à l'extérieur. Expliqué différemment, les modifications des caractéristiques d'éclairage favorisent ou entravent la production de mélatonine, l'hormone chargée par l'organisme de réguler le sommeil.

Dans des conditions normales, la stimulation circadienne commence par activer notre organisme dès réception des premiers rayons de lumière naturelle, ce qui favorise l'activation de l'hormone cortisol et nous prépare aux tâches quotidiennes, en induisant un état d'alerte nous aidant à disposer de hauts niveaux d'énergie aux premières heures de la journée. Celui-ci doit ensuite favoriser la concentration dans les tâches quotidiennes en laissant place à la détente et enfin, au repos. Au fil des heures de la journée, le taux de cortisol baisse pour laisser place à la détente de notre organisme, alors que nous commençons à produire de la mélatonine.

En raison des particularités du travail par roulements, propres aux zones hospitalières notamment, la succession des étapes de stimulation circadienne peut toutefois se développer à différents moments de la journée, dans l'objectif de s'adapter aux horaires d'activité du personnel. Dans un roulement de nuit, la phase d'activation commence de nuit pour se terminer par un repos en fin du roulement, c'est-à-dire le matin.

L'importance de l'éclairage intégrateur dans les hôpitaux

L'éclairage dans les hôpitaux doit varier en fonction des utilisations des différents espaces et de leurs destinataires. Une conception d'éclairage intégrateur stimule le bien-être du patient en faisant varier l'intensité, la température de couleur et la composition spectrale de la lumière, afin d'obtenir une synchronisation avec l'extérieur et de réduire l'impact de l'hospitalisation sur leurs rythmes circadiens. L'utilisation de technologies telles que la technologie LED Wellbeing ou la lumière multispectrale a un impact positif sur le bien-être des personnes en offrant un spectre lumineux adapté à une bonne stimulation circadienne.

Les chambres des patients

Elles sont à la fois les espaces de rétablissement des patients et le lieu de travail des médecins. L'éclairage doit répondre aux besoins de ces deux groupes, c'est pourquoi la conception d'éclairage dynamique est la meilleure option. Pour ce faire, outre l'adaptation aux tâches et aux rythmes circadiens des patients, il est essentiel de prêter attention à trois aspects fondamentaux :

  1. L'éclairage indirect afin de créer des ambiances lumineuses et spacieuses. Il est important d'accorder une attention particulière à l'éclairage du plafond car les patients passent souvent beaucoup de temps à le regarder. Il est important d'envisager l'installation de luminaires offrant un haut degré de confort visuel, un haut niveau de protection et/ou une classification exempte de risque (groupe 0), selon la norme relative au risque photobiologique EN 62471.
  1. L'intégration des luminaires dans l'espace dans l'objectif de créer des chambres accueillantes influant sur l'aspect psychologique de l'espace afin de favoriser le rétablissement.
  1. Le contrôle de l'éclairage automatisé et personnalisé par différents scénarios, depuis le lit et par le patient afin qu'il puisse régler les luminaires en fonction de ses activités, telles que la lecture ou le repos.

Du point de vue des professionnels de santé, l'éclairage des chambres doit être abordé de deux façons :

  1. L'éclairage supplémentaire pour la reconnaissance et le soin des patients dans l'objectif de garantir les conditions d'ergonomie visuelle dérivées de son activité. Celui-ci peut être mis en place à l'aide de lampes de chevet ou de luminaires portables.
  1. L'éclairage de veille nocturne qui assure la mobilité jusqu'aux sanitaires et le maintien du patient sous observation, sans qu'il soit nécessaire d'utiliser une lumière générale interférant avec ses rythmes circadiens. À cette fin, nous recommandons l'utilisation de luminaires encastrés de faible hauteur avec capteur de mouvement.

Unités de soin et reconnaissance

Bien que les besoins en éclairage de ce type d'espaces dépendent de la spécialité médicale qui y est pratiquée, certains paramètres communs doivent être pris en compte.

Les systèmes d'éclairage des salles de soin doivent accorder une attention particulière à l'étanchéité des luminaires afin d'éviter de possibles contaminations de l'espace. Les critères d'hygiène sont fondamentaux dans le choix des luminaires qui doivent faciliter le nettoyage et éviter l'accumulation de saletés à leur surface.

Pour que la tâche visuelle se développant dans ce type d'espaces soit bien effectuée, quatre aspects doivent être pris en compte :

  1. Niveau de luminosité et d'éclairement adéquat
  2. Position des luminaires pour éviter l'éblouissement et les ombres
  3. Haut niveau de reproduction chromatique des sources lumineuses
  4. Haut niveau de confort visuel

Accès extérieurs

La sécurité des employés et des visiteurs est l'objectif fondamental visé par l'éclairage extérieur des accès aux zones hospitalières. Par conséquent, l'installation de bornes est le choix idéal pour ce type d'accès.

Il est, dans un même temps, possible de proposer des modèles d'éclairage architectural mettant en relief les caractéristiques physiques des bâtiments. À cet égard, il convient de souligner que les tendances architecturales actuelles de la conception des hôpitaux, préconisent une humanisation de l'espace dans l'objectif de créer un environnement convivial, aussi bien pour les patients que pour leurs accompagnants et les personnels de santé.

Estás navegando en Francés.
¿Quieres acceder a la versión en ?

You are browsing in French.
Do you want to switch to the version?

Vous naviguez en Français.
Voulez-vous accéder à la version en ?

Estàs navegant en Francès.
Vols accedir a la versió en ?

Llévame
Take me
Oui, merci
Porta'm-hi