Ce site web utilise les _ga y _gid propriété de Google Analytics, qui persistent pendant 2 ans, pour habiliter la fonction de contrôle des visites uniques afin de vous faciliter la navigation sur le site web. Si vous continuez votre navigation nous considérons que vous êtes d’accord avec leur utilisation. Vous pourrez révoquer le consentement et obtenir plus d’informations en consultant notre Politique de Cookies.

Nouvelles

Éclairage intégrateur : la clé pour augmenter le bien-être sur les espaces de travail

De plus en plus de personnes remplissent leur activité professionnelle face à un écran, ce qui représente un risque pour leur santé oculaire. Outre les mesures telles que l'utilisation de filtres, le maintien d'une distance et d'une hauteur correctes face à l'écran ou le fait de se reposer fréquemment les yeux, concevoir un éclairage adapté à chaque activité est l'une des stratégies les plus importantes devant être mises en œuvre pour éviter l'apparition de troubles oculaires.

L'ergonomie visuelle est l'un des facteurs déterminants du bien-être des travailleurs dans le développement de toute activité professionnelle. La conception de l'éclairage des espaces de travail doit donc viser à éliminer les facteurs obstruant l'activité visuelle.

Les principaux problèmes liés à l'éclairage des postes de travail informatisés sont :

  • La réflexion de la lumière directe sur les écrans.
  • L'éblouissement au niveau des surfaces de travail lié à une lumière directe et intense.
  • Des contrastes excessifs dus à un éclairage insuffisant de l'environnement.

Pour parvenir à un confort visuel contribuant au bien-être sur les espaces professionnels, deux aspects fondamentaux doivent être pris en compte :

La perception du contraste

Il s'agit de la capacité à différencier le fond et les figures, un point critique lorsque l'on travaille face à des écrans d'ordinateur. Réduire le contraste entre la lumière émise par les écrans et le fond entraînera une diminution des efforts nécessaires à la rétine pour s'adapter aux changements d'intensité lumineuse et donc, la fatigue visuelle. Une faible différence de contrastes dans les espaces adjacents est recommandée pour favoriser de bonnes conditions de vision.

La perception de la couleur

Elle est traditionnellement mesurée par l'indice de reproduction chromatique (IRC) permettant d'évaluer la capacité d'une source lumineuse à reproduire fidèlement les couleurs. Pour les activités intérieures, il est recommandé d'utiliser des luminaires ayant un IRC supérieur à 80. Cette mesure ne concerne pas à la couleur rouge, à laquelle s'applique l'indice connu sous le nom de R9 pour la mesure du rendement du rouge saturé par rapport à celui de la source de l'échantillon.

Une nouvelle méthode de mesure attire depuis peu l'attention des professionnels de l'éclairage : le TM-30-15 qui permet d'évaluer la fidélité chromatique et la saturation de la source lumineuse à partir de 99 échantillons de couleurs, au lieu des 8 utilisés par l'IRC.

Distribution lumineuse pour le confort visuel

Le confort visuel doit être à la base de toute conception d'un bon éclairage intérieur visant à atteindre le bien-être maximum des utilisateurs. Avant de choisir le type de luminaire et sa distribution, il est donc important de tenir compte des caractéristiques physiques de l'espace et des tâches à y accomplir.

Les caractéristiques des utilisateurs sont également déterminantes dans la conception de l'éclairage. L'âge déterminera par exemple le niveau d'éclairage nécessaire. Pour effectuer une tâche, une personne de plus de 65 ans peut avoir en effet besoin de trois fois plus d'éclairage qu'une personne de moins de 25 ans.

Un exemple d'application pourrait être la combinaison de dispositifs linéaires d'éclairage général assurant un bon niveau de luminosité, d'un éclairage indirect pour baigner les plafonds et de downlights, wallwashers ou spots pour les parois, dans l'objectif de réduire les contrastes de l'environnement. 

En ce sens, la combinaison d'éclairage pour baigner les parois tels que la famille de luminaires Moody AS avec des luminaires orientés pour baigner les plafonds tels que la famille de luminaires à éclairage direct et indirect Fil permet d'obtenir de très efficaces résultats. De plus, l'utilisation et l'installation de luminaires avec écran hors du champ de vision des travailleurs évitera tout éblouissement.

Un éclairage centré sur l'être humain

Une fois satisfaits les besoins en éclairage liés à la bonne exécution des tâches, il convient d'aller un peu plus loin. La lumière est non seulement dotée d'un effet visuel, mais aussi d'un effet émotionnel et biologique qui affecte directement notre bien-être. Pour répondre à cette perspective, le concept d'éclairage intégrateur s'articule autour de trois objectifs :

  • Apporter un confort visuel
  • S'adapter aux exigences concrètes de chaque tâche
  • Encourager le bien-être et la santé

La connectivité revêt une importance fondamentale sur ce point. Grâce aux progrès réalisés dans ce domaine, il est possible de concevoir des stratégies basées sur le contrôle à distance des sources d'éclairage pour modifier l'intensité et la température de couleur des flux lumineux et ainsi, parvenir à une adaptation totale aux besoins à la fois physiques et émotionnels des utilisateurs des différents espaces.

Estás navegando en Francés.
¿Quieres acceder a la versión en ?

You are browsing in French.
Do you want to switch to the version?

Vous naviguez en Français.
Voulez-vous accéder à la version en ?

Estàs navegant en Francès.
Vols accedir a la versió en ?

Llévame
Take me
Oui, merci
Porta'm-hi